L’Abandon
Dessins à l’encre et au graphite, photographies et textes, impression Indigo sur papier Enviro 160M, reliure cousue à la main sur papier St-Armand avec dorure à chaud
8,26 x 5,91 pouces
2018-2020




Cet ouvrage résulte de plusieurs expériences: d’abord, celle de la perte de mon père; ensuite, celle d’une immersion de 26 jours seule en montagne le long de la chaîne des Alpes. Au fil de ces 542 km, j’ai accumulé photographies, textes, et croquis. À mon retour, j’ai retravaillé ce matériel brut pour parvenir à un livre d’artiste de 80 pages.
L’Abandon témoigne d’un changement de position physique par la marche, mais surtout d’un changement d’état intérieur. Il documente l’expérience de l’absence brutale ; de l’avant et de l’après, mais surtout de l’importance du «maintenant» pour entamer un processus de deuil. Par extension, il interroge également sur la cadence via l’expérience de la marche, qui est un acte de mouvement où lenteur et répétition s’imposent, mais aussi lors du processus créatif, à travers le travail long et minutieux de reliure. Dans un monde pressé et stressé, il renverse les priorités et pose la question de la nécessité du ralentissement et de la contemplation. Il témoigne de la naissance d’une nouvelle décroissance intérieure; d’un retour aux choses simples, pour (ré)apprendre à être au présent.

Ce projet bénéficie de bourses de la librairie Fine Arts Reading Room et de la Fine Arts Student Alliance de l’université de Concordia.